Style de vie: Big Trip

Des sommets à la mer, partie 1

Au sommet de la montagne avec une moto et un snow

Sebastian « Basti » Kuhn, né à Bamberg (Allemagne), vit aujourd’hui dans une caravane au cœur des montagnes du Tyrol. Un cadre idéal pour ce pro du snowboard qui se définit comme un « nomade moderne ».

À la fin de ses études, Basti a rapidement compris que le snowboard aurait une place centrale dans sa vie. Depuis, il est devenu l’un des principaux acteurs de la scène snowboard européenne et peut allier travail et passion grâce à son poste au département marketing de Nitro Snowboards. Mais ce n’est pas tout. Basti est aussi fan de moto.

Ce pro du snow est si bien accroché à sa planche Nitro Team que s’il pouvait, il ne la quitterait jamais. Mais puisque les snowboards ne sont pas encore faits pour l’asphalte, ce fan de moto s’est déniché un Triumph Tiger 800 XCA pour se rendre à Camp Good Times, sur le glacier de Kaunertal en Autriche.

Rejoignez Basti en haut du glacier et découvrez le récit de ses aventures à moto au milieu d’un panorama alpin époustouflant.

Du snow à la moto…

L’un des hivers les plus neigeux de ses 30 dernières années touche à sa fin. Évidemment, du point de vue d’un snowboardeur, la saison hivernale pourrait bien se prolonger quelques mois supplémentaires. Mais c’est comme ça, il est l’heure de clore la saison, et j’ai hâte de profiter d’un été ensoleillé et bien occupé. Avant ça, j’ai encore le temps pour un dernier voyage jusqu’au glacier, heureusement sans trop de neige ni de glace.

Cette année, sachant que j’aurai mon propre Triumph Tiger 800 XCA, j’ai encore plus hâte de reprendre la moto. La presse fait l’éloge des excellentes qualités du Tiger en tout-terrain, de ses nombreuses mises à jour technologiques et de ses performances. Je suis curieux de voir ce que nous allons vivre ensemble. Pour ce trajet jusqu’au glacier, je me suis dit : « Pourquoi ne pas combiner mes deux passions ? » Grâce aux sacoches Adventure très pratiques du Tiger 800 XCA, j’ai pu facilement ranger tous mes équipements.

Le « Camp Good Times » à Kaunertal est idéal pour un tel voyage. À l’arrivée, le temps était chaud et sec et les conditions étaient idéales pour le snowboard. Le paysage était stupéfiant, avec un panorama incroyable sur le glacier.

En route pour Camp Good Times, sur le glacier de Kaunertal

À l’assaut du glacier

Avec ses 29 virages et ses panoramas pittoresques, la route longue de 30 kilomètres entre Feichten et Weißseeferner, qui culmine à 2 750 mètres d’altitude, est séduisante. Au tiers du trajet, elle commence à serpenter vers le glacier le long d’un réservoir semblable à un fjord. Selon le niveau d’eau et la saison, le lac offre de superbes méandres dans un paysage lunaire. Les 95 ch du nouveau Tiger ont magnifiquement géré le trajet. L’excellente tenue de route en virage et la puissance de l’accélération augmentent le plaisir de conduite et m’ont toujours donné le sentiment d’avoir un contrôle total sur ma moto.

Sur la route qui sépare le lac du glacier, les nombreuses marmottes décident de traverser la route de manière complètement imprévisible. Par chance, que ce soit grâce à leur rapidité ou à l’excellente maniabilité du Tiger qui m’a permis de réagir à temps, tout le monde s’en est sorti indemne. Enfin, il s’en est parfois fallu de peu.

Certains virages sont aussi un défi. Lors de la fonte des glaces, l’eau coule vers la vallée en quadrillant la route, et compte tenu des températures plutôt basses en altitude, ces courbes doivent se négocier avec précaution.

Profiter des pistes

Une fois arrivé au sommet, il est temps pour moi de troquer mon équipement GORE-TEX® Triumph contre mon matériel de snow. Camp Good Times est le dernier événement de la saison pour la plupart des campeurs et pour une bonne partie des snowboardeurs de notre team, ou du moins la dernière occasion de tous se retrouver sur les pistes. La saison est plutôt intense pour les pros, en particulier l’an dernier avec les JO, puisqu’il faut toujours être le plus efficace possible.

Pour compenser, lors de cet événement de fin de saison, tout le monde profite de l’essence même du snowboard, c’est-à-dire rider entre amis et passer de bons moments sans pression. Les gens se réunissent autour d’une même passion et se font plaisir. Ici, peu importe votre niveau ou vos performances, tout le monde est à égalité. Les amateurs rident avec les stars de la discipline, partagent une partie de tennis de table ou quelques bières.

Lorsque la nuit tombe, je cherche un endroit calme pour planter ma tente, installer le feu de camp et mon Tiger

Lorsque la nuit tombe, je cherche un endroit calme pour planter ma tente, installer le feu de camp et mon Tiger. Après avoir enlevé mes boots de snow trempées, je prends la direction du restaurant de montagne pour profiter tranquillement d’un café en terrasse. Lorsque les derniers rayons du soleil disparaissent derrière la montagne, le calme ambiant me permet de revenir sur les impressions de la journée. À cette période de l’année, je profite simultanément de deux climats pendant quelques semaines : la vallée qui a retrouvé ses couleurs est idéale pour la moto et le glacier offre des conditions parfaites pour le snowboard. À cette époque, la vue des sommets enneigés depuis la vallée est incroyable.

Sur le chemin du retour, l’hiver se rappelle à mon bon souvenir une dernière fois lorsqu’il se met à neiger. Heureusement, je suis bien préparé au vent et au mauvais temps. La moto n’est pas la seule à attirer l’attention. La planche attachée dans mon dos accroche aussi les regards. Les motards que je croise me font signe et l’employée du péage est ravie de sa photo.

Avec ce long week-end, une saison hivernale chargée, et ses nombreux moments mémorables, arrive à son terme. Mais les plans du prochain voyage sont déjà prêts. Après une semaine de travail ensoleillée, courte mais intense, l’été a pointé son nez et m’attire dehors encore une fois. Ma Triumph et tout son chargement seront bientôt de retour sur les routes, mais cette fois-ci, je prendrai la direction de la mer.

Avec le Tiger 800 XCA, mon fidèle compagnon, je vais filer vers Seignosse dans le sud de la France pour voir des amis, accrocher quelques vagues et me détendre sur la plage après cette année physiquement éprouvante. Avant ça, je prévois évidemment un détour par quelques cols entre Gênes et Nice. Mais je vous en dirai plus la prochaine fois. Tenez-vous au courant… La partie 2 arrive.

Réservez un essai avec le Tiger pour vivre votre propre aventure. 

Photos : Markus Rohrbacher manusmarkus

Article : Nitro Snowboards nitrousa