Inspiration: Big Trip

Top 5 des destinations tout-terrain

Les meilleurs endroits du monde pour emmener votre moto en tout-terrain

Les scramblers sont depuis bien longtemps des motos de choix pour répondre à l’appel du large. Depuis les prémices de l’enduro et du cross country, il y a de cela plus de 100 ans, ces motos sont une porte ouverte sur les grands espaces.

À l’heure où ces machines de guerre éprouvées sur le terrain embarquent toujours plus de technologies, il est clair que le scrambling est entré dans une nouvelle ère. Les châssis spéciaux actuels, les modes de conduite personnalisables avec ABS et antipatinage à la demande pour affronter toutes les surfaces imaginables, les suspensions avant et arrière réglables et leurs gardes au sol incroyables, pour ne citer que quelques avantages actuels, composent aujourd’hui des machines furieusement polyvalentes sur route comme en tout-terrain.

Que vous rêviez de routes de montagne, de déserts, de plages, de pistes, de bassins de poussière ou de gravières, ces motos peuvent tout surmonter, écrit le journaliste et écrivain de Long Island, Shane Herrick.

Triumph Scrambler 1200 dans la Baja
Le Scrambler 1200, le dernier cri du design en matière en moto tout-terrain

1. Péninsule de Baja California, Mexique

La péninsule de Baja California, au Mexique, est le paradis des scramblers et des pilotes tout-terrain. Partez à la découverte de ses 140 000 km2 de plages immaculées et de vastes étendues plates et arides qui semblent danser dans la chaleur écrasante du désert, à l’ouest du Mexique et au sud de la Californie.

La Baja compte de nombreuses visites guidées

Tandis que d’étroits sentiers rocailleux traversent des montagnes noircies, les routes poussiéreuses en contrebas sillonnent indéfiniment des plaines désertiques semées de cactus, de villages reculés et de ranchs. Prise entre l’océan Pacifique à l’ouest et les eaux cristallines du golfe de Californie qui longent sa côte est, la Baja est une oasis qui évoque immanquablement le décor d’un film de Sergio Leone.

Pour les pilotes souhaitant profiter des conseils d’un pro et d’une expérience plus encadrée, d’Ensenada, au nord, jusqu’à Cabo San Lucas, à l’extrême sud, la Baja compte de nombreuses visites guidées et agences de tourisme à moto. Vous trouverez également quelques agences aux États-Unis dont les circuits partent généralement de San Diego. Si besoin, la plupart d’entre elles proposent de louer des motos spécialement révisées et équipées pour affronter les impitoyables surfaces de la Baja.

Pour ceux qui souhaitent tenter l’aventure en solo, une règle d’or : RENSEIGNEZ-VOUS. En bref, quelques conseils :

  • Prévoyez vos itinéraires.
  • Emportez des cartes papier (elles ne risquent pas de tomber en panne de batterie).
  • Repérez l’emplacement des stations-essence.
  • Repérez les endroits vendant de l’eau en bouteille/filtrée.
  • Emportez des espèces (Les cartes bancaires sont aujourd’hui acceptées presque partout, mais les espèces restent incontournables. Les dollars américains sont largement acceptés).

2. Triumph Adventure Riding Experience, Pays de Galles, Royaume-Uni

Situé dans les contreforts sud des Brecon Beacons, au sud du Pays de Galle, l’Adventure Riding Experience de Triumph est un terrain de jeu consacré au scrambling ainsi qu’un centre de formation pour les pilotes tout-terrain. Le complexe se trouve au sud de Cribarth, également appelé « Sleeping Giant », tandis que Pen y Fan, le point culminant du Pays de Galle, défie le ciel à quelques kilomètres au nord.

Au milieu de ce paysage spectaculaire où les collines et les bois s’étendent à perte de vue, le centre propose d’innombrables chemins aménagés pour répondre aux préférences et aux aptitudes de chacun. Routes en lacets abruptes, gravières, pistes boueuses, ou sentiers étroits enchaînant des virages larges et serrés parmi les pins… Chaque pilote y trouvera son bonheur.

Chaque circuit est spécialement conçu pour les Tiger et Scrambler de Triumph.

Grâce aux conseils prodigués par les formateurs expérimentés du centre, les motards urbains peuvent ici acquérir et travailler de nouvelles compétences. Les pilotes plus expérimentés pourront quant à eux se lâcher, se perfectionner et affronter de nouveaux obstacles au sein d’environnements exigeants.

Chaque circuit est spécialement conçu pour les Tiger et Scrambler de Triumph, que vous pouvez louer sur place. Mais vous pouvez tout à faire venir avec votre machine. Le centre possède aussi des salles de classe pour les séances de révision et de formation ainsi qu’une infrastructure dédiée aux équipements et à l’entretien.

Qu’attendez-vous pour découvrir cette expérience idéalement située à quatre heures de Londres, moins de deux heures de Bristol et à seulement une heure de Cardiff ? C’est l’endroit parfait pour se préparer à un road-trip ou découvrir les sensations du tout-terrain.

3. Province de Nan et Pattaya, Thaïlande

La Thaïlande est un vrai paradis pour les motards. Des montagnes calcaires recouvertes de forêts denses au nord jusqu’aux jungles côtières du sud, le pays offre un nombre incalculable d’environnements exigeants qui vous mettront vous et votre Scrambler à l’épreuve.

Aux pilotes expérimentés cherchant à repousser leurs limites et celles de leur GPS, tant sur route qu’en tout-terrain, nous conseillons la province montagneuse de Nan, qui longe la frontière ouest du Laos. À quelques heures à l’est de Chiang Mai, après environ 700 km de routes sinueuses, la province dévoile sa multitude de célèbres routes de montagne. La R1081 traverse par exemple des forêts et des villages reculés en longeant les crêtes mitoyennes de la frontière laotienne. Quant à la redoutable R1095 et ses 2 000 courbes, elle se révélera impitoyable avec votre moto et votre prise de virage.

La jungle abrite des kilomètres de pistes et de sentiers

La région est aussi connue pour ses nombreux parcs nationaux, ses villages perdus et ses superbes cascades, forêts et rivières. La province de Nan vous offrira des sessions en tout-terrain incomparables au cœur d’une nature sauvage et spectaculaire. Pensez d’ailleurs à protéger la faune et la flore. Et comme toujours, respectez les habitants et les terres sur lesquelles ils vivent.

Pour ceux qui souhaitent s’aventurer dans la région côtière du sud, les jungles autour de Bangkok abritent des kilomètres de pistes et de sentiers. Pour étancher une soif d’aventures urbaines, optez pour la capitale thaïlandaise, puis prenez la route pour une petite heure de conduite vers le littoral sud-est où les provinces de Chonburi et de Rayong offrent de nombreuses pistes marécageuses, des passages de gué et des sentiers perdus dans d’épaisses jungles. Si vous avez envie d’une petite remise à niveau, de profiter du savoir local ou de découvrir des pistes testées et éprouvées, les centres d’entraînement pour scrambler, enduro et motocross et les agences de voyage à moto ne manquent pas.

4. Manali, Leh, Rajasthan et Kerala, Inde

En matière de topographie et de climat, l’Inde offre peut-être parmi les environnements les plus variés du monde, tous imprégnés de l’histoire et de la culture vivante de ce pays. Les changements radicaux de paysages et l’altitude de la région la plus septentrionale, à plusieurs heures au nord de Delhi, attirent invariablement les pilotes de motos Adventure. Là-bas, les chemins rocailleux en lacets et les routes de montagne rustiques grimpent vers le ciel tandis que l’Himalaya se perd dans les nuages.

Manali est l’une des nombreuses destinations populaires et marque le début de la célèbre route commerciale rejoignant Ladakh. La ville offre des panoramas incroyables, mais se trouve à environ 4 000 mètres d’altitude. Pensez donc à vous renseigner sur le mal des montagnes.

Cap sur la célèbre région désertique du Rajasthan, au nord-ouest de l’Inde

Plus au nord dans les environs de Leh, la capitale du Royaume Ladakh de l’Himalaya et résidence historique du Dalaï-lama jusqu’en 1959, à mesure que les pistes serpentent jusque dans les nuages, les paysages deviennent de plus en plus arides et l’oxygène se raréfie.

Si l’idée même d’un circuit au-dessus de la cime des arbres vous donne le vertige, optez pour le célèbre désert du Rajasthan, au nord-ouest de l’Inde. Le long des routes sableuses et poussiéreuses, vous croiserez des charrettes tractées par des dromadaires ou des buffles cheminant vers des villages reculés, d’anciennes forteresses et les sites du patrimoine mondial du désert du Thar.

Si vous rêvez plutôt de jungles tropicales, de plages de sable de blanc, de plantations de thé à perte de vue et de routes de campagne, la région côtière de Kerala à l’extrême sud de l’Inde est faite pour vous.

5. Nara et Kawagoe, Japon

Du climat subtropical de Kyushu, l’île principale la plus au sud, aux montagnes enneigées et aux sources chaudes d’Hokkaido, l’île la plus septentrionale, le Japon compte offre un large éventail de surfaces, de superbes parcs nationaux, des palais impériaux, d’anciens temples Shinto et des forêts luxuriantes.

À moins d’une heure de route à l’est ou à l’ouest de Tokyo, la ville s’efface déjà à la faveur des forêts tentaculaires et des routes de montagne sinueuses du centre rural du Japon. À 100 km à l’ouest de la ville, le mont Fuji veille sur le pays. Les sorties en tout-terrain nécessitent par contre quelques recherches. Bien que le Japon compte une multitude de pistes de tout-terrain, en particulier dans les régions montagneuses et rurales, ils sont rarement indiqués et difficiles à atteindre. Pour pouvoir sortir des sentiers battus, munissez-vous de patience, de débrouillardise et d’une bonne carte.

Si vous cherchez quelques conseils ou une structure pour encadrer votre voyage à moto au Japon, sachez que de nombreuses agences de voyage proposent des itinéraires et expéditions variés à la découverte des magnifiques parcs nationaux et sites historiques du pays du Soleil-Levant.