Inspiration: Big Trip

Iceland from above

L’Islande à moto

Liste pour un road-trip à moto en Islande

Peu d’habitants et encore moins de motos arpentent ce cadre préservé époustouflant percé de routes désertes et de chemins de graviers et de lave… Si vous cherchez l’aventure, mettez le cap au nord. La Terre de feu et de glace à la lisière du cercle arctique est un vrai parc d’attractions pour motards, au milieu de formations géologiques que vous ne trouverez réunies nulle part ailleurs sur cette planète.

Il peut toutefois être difficile de prendre de la vitesse, car à la sortie du moindre virage, des glaciers, des volcans, la toundra, des geysers, des sources chaudes, des cascades et des fjords vous donneront envie de sauter sur votre sacoche à la recherche de votre appareil photo.

Triumph Tiger :

L’aventure, la vraie

Affrontez l’Islande sur un Tiger

Un parc d’attractions pour les motards

Avec sa diversité unique, l’Islande n’est pas loin du parc d’attractions pour baroudeurs à deux roues. C’est presque comme si le pays avait été façonné par un être supérieur pour le seul émerveillement des motards du monde entier.

Il n’y a que dans les rues de Reykjavík que vous pourrez piloter votre Tiger le long de petites boulangeries couvertes de graffs dont s’échappent des effluves chauds de viennoiseries à la cannelle coupant le froid ambiant. Et il n’y a que dans cette fière nation nordique de seulement 340 000 âmes qu’une ruelle coincée entre deux boutiques offre une vue imprenable sur d’immenses montagnes enneigées et la mer bleu métallique.

Presque tout en haut du globe, ce pays reculé, mais toujours plus accessible, ne ressemble à aucun pays d’Europe continentale. En plus, si vous êtes européen, pas besoin de visa, d’assurance particulière ni de vaccin pour y aller.

La circulation, ou plutôt son absence, constitue un atout de poids pour les aventuriers à deux roues, qui auront le choix entre 2 700 km de routes pavées, d’incroyables sentiers à flanc de falaise et des chemins de graviers.

La meilleure option est de partir de Reykjavík, l’une des capitales européennes les plus cools. Encore faudra-t-il réussir à quitter son architecture fascinante et l’animation des bars et restaurants de son centre-ville.

« Au-delà du Mur »

Le réseau géothermique de l’île, qui chauffe 85 % des foyers islandais, est un itinéraire naturel pour les motards. Il chemine à l’est vers le Vatnajökull, le plus grand glacier d’Europe et un lieu connu par les fans de Game of Thrones comme l’« Au-delà du Mur ».

À vous de décider si vous optez pour la route côtière facile qui longe les spectaculaires cascades de Skógafoss et Seljalandsfoss, deux chutes parmi les plus belles de l’île. À noter que les deux autres grandes cascades de Gullfoss et Dettifoss ne sont pas trop loin et pourront vous inciter à en voir « juste une de plus ».

C’est tout le charme de l’endroit : il y a toujours le choix. En suivant la piste de Seljalandsfoss au sud à Dettifoss au nord, il y a environ 650 km, ou plutôt dans les 460 km si vous coupez l’île en deux comme les plaques tectoniques eurasiatique et nord-américaine qui scindent l’Islande au rythme d’un centimètre par an.

Un indescriptible phénomène naturel

Reprenez ensuite la route qui part de Seljalandsfoss vers l’est en longeant le parc national du Vatnajökull. Vous tomberez sur un parking à cinq minutes du glacier de Svínafell, un indescriptible phénomène naturel.

Si vous ne faites pas la boucle, une autre excursion inoubliable d’une journée s’offre à vous depuis Reykjavík. Pour cela, mettez le cap au nord, puis à l’est pour découvrir certains des paysages les plus intacts de l’île, encore plus sauvages. La région des Westfjords est reliée au reste du pays par une langue de terre de 7 km comprise entre les fjords de Gilsfjörður et de Bitrufjörður.

Des fjords, beaucoup de fjords

Comme son nom l’indique, vous y trouverez des fjords, beaucoup de fjords, et des montagnes, et de longues déviations par des chemins de terre, et des routes côtières goudronnées fermées de longs mois en raison de la glace et de la neige, ne laissant que l’option du tunnel routier de Vestfjarðagöng construit en 1996.

La falaise de Látrabjarg est le paradis des passionnés d’ornithologie, mais si vous vous limitez à une seule visite, optez pour le musée de la magie et de la sorcellerie et explorez le passé médiéval de la région au Settlement Centre de Borgarnes ou au Centre culturel Snorrastofa de Reykholt.

Sur le chemin du retour vers la capitale, au milieu d’anciens champs de lave, vous trouverez la ville de Bjarnarhöfn et son Shark Museum. Et si après tout ça, vous voulez encore un peu d’action off-road, mesurez-vous à la petite route de graviers qui mène au glacier de Snæfellsjökull.

Désolé, votre recherche ne fait pas partie de la zone que nous couvrons actuellement pour les itinéraires en voiture

Pour les aventuriers les plus aguerris, les secrets de l’Islande sont si bien gardés qu’une recherche sur Google Maps peut déboucher sur une réponse un peu dubitative du type Désolé, votre recherche ne fait pas partie de la zone que nous couvrons actuellement pour les itinéraires en voiture. Du miel aux oreilles de tout pilote de Tiger ou de Scrambler 1200 correctement équipé et protégé contre la pluie.

C’est dans le désert arctique de l’île, vers l’est et dans les terres, que les choses deviendront vraiment intéressantes, lorsque la route se transforme en chemin de graviers en direction d’Egilsstaðir. Les routes F d’Islande sont célèbres chez les voyageurs et il faut être prêt à franchir des gués, mais le jeu en vaut la chandelle. Elles vous permettront par exemple de découvrir le canyon d’Ásbyrgi et le lac Mývatn.

« Les mots et même les photos ne rendent pas tout à fait justice à ce pays incroyable. Il faut le découvrir par soi-même », insiste Julia Sanders, la moitié du binôme GlobeBusters qui organise des circuits sur la Terre de feu et de glace. Le prochain est programmé en août l’an prochain.

Checklist

Météo

  • Juillet et août sont les meilleurs mois pour faire de la moto. Attendez-vous à des températures moyennes comprises entre 15 et 25 degrés et à des intempéries limitées. Prévoyez des vêtements chauds et imperméables et vous serez tranquille.
  • Bien que l’Islande se situe près de l’Arctique, le Gulf Stream amène des étés rafraichissants et des hivers relativement doux. Toutefois, le courant polaire du Groenland Est peut provoquer des changements de temps brutaux.
  • Les Islandais ont l’habitude de dire : « Si tu n’aimes pas le temps qu’il fait, attends cinq minutes ».

Gastronomie

La cuisine est assez européenne dans l’esprit, mais si vous voulez jouer à fond la carte de la culture locale, essayez le requin fermenté ou le macareux fumé que vous arroserez de Brennivín, une eau-de-vie islandaise.

À tenter absolument…

… Faire trempette dans une piscine naturellement chauffée pour se délasser après une journée de moto.

Code de la route

Restez à droite de la route, la vitesse maximale autorisée est de 90 km/h sur les routes de campagne goudronnées et de 80 km/h sur les graviers.

Y aller

Prenez un vol depuis l’un des principaux aéroports et louez une moto sur place (les options sont limitées) ou expédiez votre machine grâce à une entreprise de transport comme Moto Freight, qui est spécialisée dans les motos et se charge de toutes les démarches administratives.

Si vous avez le temps, traversez l’Europe continentale ou le Royaume-Uni pour aller au Danemark et embarquer sur le ferry qui rejoint le pays en trois nuits.

Durée conseillée

Comptez une quinzaine de jours, voyage inclus (sauf si vous prenez le ferry, auquel cas il faudra prévoir une semaine supplémentaire).

Plus d’infos sur le circuit routier sur https://www.globebusters.com/motorcycle-tours/iceland-paved-road-motorcycle-tour/#!2