Inspiration: Interview

Scrambler 1200 press ride

Les gagnants du Day of Champions

Les meilleurs enchérisseurs profitent de leurs prix

En août dernier, Triumph a mis en jeu deux expériences uniques dans le cadre de la collecte de fonds organisée par Two Wheels For Life pour soutenir des actions essentielles en Afrique.

Le meilleur enchérisseur a eu la chance d’assister à la présentation à la presse mondiale du Triumph Scrambler 1200 dans le sud de l’Europe. Il fut parmi les premières personnes au monde, et le seul membre du grand public, à se mettre au guidon de ce nouveau modèle avant son arrivée en concessions.

Un Scrambler 1200 au cœur des montagnes

FTR est parti à la rencontre de Gavin Toal pour en savoir plus sur son expérience de motard et son séjour au Portugal pour l’essai média du Scrambler 1200.

« Je suis motard depuis des années. C’est une véritable passion et j’aime voir les meilleurs pilotes, hommes et femmes. C’est pour cette raison que je participe chaque année au Day of Champions, depuis maintenant 15 ans environ. Je voulais vraiment participer à un essai média Triumph, alors je me suis assuré de remporter les enchères. En plus, c’était pour une bonne cause. »

Gavin avait déjà un peu d’expérience en tout-terrain et est d’ailleurs propriétaire d’une moto Adventure. Mais il ne s’attendait pas à un terrain si exigeant : « Je me suis envolé pour le Portugal pour deux jours d’essai du Scrambler 1200 : une journée sur route et l’autre en tout-terrain. C’était du sérieux, du vrai tout-terrain que je ne passerais même pas en voiture. Dans les montagnes, nous avons emprunté des pistes pleines d’ornières et des surfaces très caillouteuses. »

« C’était du jamais vu pour moi. Et une fois qu’on s’engage sur ce type de terrain, on ne sort plus la tête du guidon ! À un moment donné, j’ai dépassé tout le monde. Ils pensaient que je savais ce que je faisais alors qu’en fait, je n’arrivais plus à ralentir.

« J’ai discuté avec Stuart Wood, l’ingénieur du Scrambler 1200, qui m’a dit qu’ils avaient cherché à obtenir les sensations d’un mono-amortisseur et le résultat est très convaincant. La suspension est excellente. En tout-terrain, le Scrambler peut vous emmener n’importe où sans problème. C’est vraiment une moto incroyable. »

Une visite exclusive dans les coulisses

Jim Pittman est l’autre heureux enchérisseur, qui a remporté une visite de l’usine Triumph avec Miles Perkins (directeur Marketing), Stuart Wood (ingénieur en chef) et Tom Robinson (directeur RP). Jim a aussi visité en exclusivité le bureau de design, avant de repartir avec un cadeau unique : une tête de piston Triumph Factory Custom.

« Je vais être honnête : j’ai toujours eu des motos japonaises. Alors que je passais une super journée au Day of Champions, je me suis dit que j’adorerais entrer dans les coulisses de Triumph.

« J’ai été impressionné. L’accueil de l’équipe Triumph a été extrêmement chaleureux et l’ambiance reste très familiale. Il y a de telles compétences en ingénierie et une telle passion pour créer des motos faites pour nous, les motards. C’est incroyable. L’impact a été si fort sur moi qu’en sortant, je me suis acheté une Triumph Tiger, et je n’ai pas été déçu.

« J’avais invité quelques amis et collègues, qui ont été tout aussi impressionnés. La plupart d’entre eux sont des motards et plusieurs sont ingénieurs. Ils sont repartis avec une nouvelle image de Triumph, mais aussi de ce que la fabrication britannique fait de mieux. »

Découvrez l’Expérience Triumph et le Scrambler 1200.