Inspiration: Big Trip

Itinéraire touristique : Le Mans

Les plus belles routes de France

Le 19 mai dernier, le Mans a accueilli une manche du Moto2. Ce célèbre circuit auto et moto est l’un des rares dans le monde à accueillir les compétitions d’endurance. Pour célébrer l’étape française du championnat, nous avons choisi de vous donner un aperçu du défi que constitue une course de 24 heures. Peter-Jan Willems de Motorcycle Diaries se fait même un plaisir de vous suggérer les meilleures routes de France.

La distance record parcourue lors des 24 heures du Mans est de 3 532 km. Peter-Jan est donc parti de ce chiffre pour créer un gigantesque itinéraire sur les meilleures routes de France. « Je ne recommande évidemment pas de le faire d’une traite », explique-t-il. « Il vous faudra probablement dans les sept jours pour parcourir cette distance, mais vous aurez une idée du niveau de difficulté des 24 heures du Mans, même pour les pros. »

Téléchargez l’itinéraire ci-dessous.

Cap sur le littoral

L’itinéraire de Peter-Jan part du circuit du Mans en direction de l’ouest, vers la Manche, et rejoint d’abord l’un des plus beaux sites de France. « Nous mettons d’abord le cap sur la mer pour aller visiter le Mont-Saint-Michel, une abbaye juchée sur une île. À l’image de la passerelle Dunlop du circuit du Mans, c’est un monument très célèbre, mais à l’histoire parfois méconnue. J’ai pensé cet itinéraire pour faire découvrir aux motards une autre facette de la France. Après le Mont-Saint-Michel, il est donc temps de partir vers le sud sur les routes de campagne. »

Sortir des sentiers battus

Même si Rennes, Nantes et Angers sont de belles villes, Peter-Jan vous conseille de rester en périphérie pour vous plonger dans la vraie campagne française.

« Explorez les environs de ces villes et partez à la découverte de la Loire, du Limousin et de la Dordogne. Vous y découvrirez certains des plus beaux paysages de l’Hexagone et de superbes châteaux. »

Saint-Jean-en-Royans

Cette section traverse aussi deux parcs naturels, celui de Loire-Anjou-Touraine et celui de Millevaches en Limousin. Ils abritent tous deux des espèces protégées et rares de faune et de flore. Ces parcs appréciés des randonneurs et des cyclistes seront parfaits pour une pause.

Affronter la montagne

Sur la route du sud, l’itinéraire fait ensuite un virage à l’est, vers les Pyrénées. Selon Peter-Jan, le lieu est idéal pour expérimenter les routes de montagnes à moto.

« Vous aurez l’occasion de vous mesurer à quelques célèbres cols, comme le col d’Aubisque, le Tourmalet et le col d’Aspin. Les cyclistes et les skieurs aiment la beauté et l’exigence de ces environnements, tout comme les motards.

Col du Tourmalet, Barèges

« En remontant vers le nord, non loin de Carcassonne et ses célèbres fortifications, d’autres routes moins célèbres s’offriront à vous. Vous pourrez ainsi tester la puissance de votre moto dans les montagnes du Languedoc, avant de redescendre au niveau de la mer pour admirer la Méditerranée à l’horizon. »

Panorama sur les Alpes

« En un clin d’œil, vous serez dans la chaîne de montagnes des Cévennes, puis parcourrez la vallée du Rhône en direction des Alpes. En traversant la vallée, vous passerez de paysages campagnards luxuriants à un environnement plus froid et rocailleux à mesure que vous vous rapprocherez de la frontière suisse.

« Même si cet itinéraire ne nous mène pas à travers les Alpes, vous profiterez malgré tout de vues magnifiques depuis les hauteurs du Vercors, une autre chaîne montagneuse. Puis, pour un petit rab de nature, la route monte encore en contournant Grenoble pour s’enfoncer dans le Parc naturel de Chartreuse, complétant cette section parmi les plus belles et exigeantes de l’itinéraire. »

Le long de la frontière

La portion suivante de l’itinéraire vous mène dans les environs de Lyon, loin des grandes routes, pour effleurer la frontière suisse. Pour Peter-Jan, elle offre parmi les meilleures routes, mais aussi l’occasion de se régaler des meilleures spécialités culinaires nationales.

« Cette partie du voyage traverse certains des meilleurs vignobles de France. Pensez donc à réserver une nuit sur place ! Les terres bourguignonnes n’étant plus très loin, vous croiserez certainement plusieurs bonnes tables servant du bœuf bourguignon et les célèbres escargots de la région.

« Je vous conseille également de vous arrêter à Autun, dans le Morvan, qui possède quelques superbes sites archéologiques. L’endroit était autrefois considéré comme le centre du monde, vous aurez donc plein d’occasions de vous plonger dans l’histoire. »

Saint-Jean-en-Royans

Un dernier détour

Pour la dernière partie de ce voyage, l’itinéraire contourne la ville de Troyes pour traverser la région Champagne, non loin de la capitale.

« Bien sûr, vous pouvez choisir d’aller dans le centre de Paris », précise Peter-Jan. « Mais je vous conseille plutôt de découvrir Fontainebleau, l’une des forêts des environs. Près d’Orléans, vous trouverez de charmantes villes, notamment Châteauneuf-sur-Loire et Meung-sur-Loire, pour une halte au bord du fleuve du même nom.

« Pour un dernier détour, prenez les routes de campagne du Parc naturel du Perche. Vous pourrez profiter une dernière fois de la campagne française avant de rejoindre le rugissement des moteurs et les cris de la foule au circuit du Mans. »