Inspiration: Big Trip

Guide de voyage : Long Island

Les meilleures routes et les plus beaux endroits

Environ 190 km d’un bout à l’autre et pas plus de 37 km à son point le plus large, Long Island s’impose comme l’île la plus longue et large des États-Unis contigus. Elle est aussi sans aucun doute l’île avec la forme la plus étrange. Walt Whitman, un poète américain né dans la région, l’a notamment souligné dans son célèbre recueil Feuilles d’herbe en 1860 où il fait référence à sa terre natale sous son nom indien de Paumanok, qui signifie « en forme de poisson ». Shane Herrick, habitant de Long Island, partage avec nous les plus beaux endroits du coin et quatre de ses itinéraires préférés.

La « tête » de l’île-poisson, qui abrite les quartiers de Brooklyn et du Queens, se trouve à l’ouest, séparée de la ligne des gratte-ciels de New York par l’East River. La queue se divise en deux pointes irrégulières qui s’étendent dans l’océan Atlantique, à l’est. Entre ces deux extrémités, plus de 160 km de plages immaculées et de baies tentaculaires bordent la côte sud, tandis que les eaux plus calmes du Long Island Sound lèchent le rocailleux littoral nord.

Rares sont les lieux gorgés d’une histoire si riche, à mêler des paysages si variés de ville, de campagne et de bord de mer. Long Island est donc une destination idéale pour une sortie moto improvisée à la journée ou une escapade plus longue.

The Rockaways – Fort Tilden – Breezy Point (Queens)

Si l’on reprend la métaphore du poisson, la péninsule de Rockaway serait la mâchoire inférieure, suspendue sous Brooklyn. Cette petite étendue de terre abrite Breezy Point, Fort Tilden et The Rockaways.

En mettant le cap au sud sur Flatbush Avenue pour vous éloigner de l’agitation de la ville, vous verrez les bâtiments, les maisons et les tours disparaître presque d’un seul coup. La terre s’arrête brutalement pour céder la place au Marine Parkway Bridge qui s’étend au-dessus de la baie de Jamaica. En accélérant sur les grilles inquiétantes de ce pont mobile, vous aurez envie de vous accrocher et de garder la tête froide. Un sentiment de précarité et d’instabilité, qui donne à réfléchir à tous les motards, vous collera au corps pendant de longs kilomètres.

Après avoir passé le pont et retrouvé la terre ferme, vous vous retrouverez face aux dunes, aux petits pins maritimes et à l’étendue des plages naturelles de la péninsule. Prenez Rockaway Point Boulevard vers l’est pour traverser tout droit les dunes, les chantiers navals et les marinas.

Fort Tilden occupe une large partie du littoral. Aujourd’hui désaffectée, cette ancienne installation côtière militaire des États-Unis a servi de la Première Guerre mondiale jusqu’à la guerre froide. Bien que certaines structures aient été rénovées à des fins artistiques et éducatives, de nombreux bunkers, batteries et autres infrastructures militaires ont été laissés à la merci d’inquiétants tags qui contrastent avec les plages surpeuplées environnantes.

Plus à l’ouest, tout au bout de la péninsule de Rockaway, se trouve l’étonnant quartier de Breezy Point. C’est l’endroit parfait pour décompresser, se dégourdir les jambes et profiter d’un panorama remarquable sur Brighton Beach, Coney Island et la ligne des gratte-ciels de New York.

En revenant vers l’est, prenez la direction du sud en empruntant la 108e rue pour rejoindre l’immanquable promenade qui a inspiré Rockaway Beach des Ramones.

Ocean Parkway et Robert Moses Causeway

Ocean Parkway, qui fait partie des plus belles routes de Long Island, traverse presque entièrement Jones Beach Island, l’une des plus grandes îles barrières de Long Island. Les îles barrières étant généralement des parcs nationaux protégés, la circulation et les bâtiments y sont rares, tandis que les véhicules lourds et les feux tricolores sont inexistants. Il n’y a que deux voies dans chaque sens, longées au nord, de l’autre côté de la route, par la Great South Bay et au sud, par l’océan Atlantique, derrière le sable.

Robert Moses Causeway

Cedar Point County Park – Northwest Woods

Si vous avez déjà fait le plein de soleil, de sable et de routes côtières, les petites routes de Northwest Woods et Cedar Point Park à Sag Harbor et East Hampton sont un refuge parfait. Nichées dans les petites collines de la région septentrionale de South Fork, au nord des vastes champs et des célèbres propriétés de l’East End, ces routes serpentent à l’ombre des arbres. Étant donné que ces bois regorgent de courbes sans visibilité, de côtes abruptes et de lacets soudains, quelques repérages ne seront pas de trop pour vous familiariser aux virages les plus radicaux avant de tenter une démonstration de votre technique.

Cedar Point Country Park

Quelques petits conseils pour sillonner le coin : faites attention aux voitures qui peuvent couper les virages, aux cerfs, mais aussi au sable, au sel et autres débris qui peuvent se cacher dans les pentes et les courbes.

Vous trouverez le Cedar Point County Park à l’extrême nord du cap. Vous pourrez y planter votre tente et camper pour la nuit après avoir tenté d’attraper le repas du soir dans les eaux de Northwest Harbor ou de la Gardiner’s Bay. La balade jusqu’à la pointe vaut aussi la peine, pour le phare de Cedar Point qui fut bâti en 1860 afin de guider les pêcheurs et les négociants en bois qui entrait à Sag Harbor ou en partait.

Montauk

Lorsque vous approchez de la pointe la plus orientale de South Fork, la terre se rétrécit et entame son long cheminement jusqu’à Montauk, que l’on appelle aussi The End. Napeague Stretch constitue la première étape, une superbe ligne droite boisée au cœur des pineraies. Lorsque les pins s’effacent de nouveau au profit des broussailles et des dunes, faites une pause au Clam Bar ou au Lunch, les deux restos concurrents du coin, pour vous offrir un grand lobster roll garni de crabe frais local. Un incontournable !

Quelques kilomètres plus loin, après l’Hither Hills State Park et son camping en bord de mer, l’axe routier se sépare en deux : l’ancienne route et la nouvelle. Optez pour l’Old Montauk Highway au sud qui serpente parfois dangereusement entre les maisons et les hôtels perchés à flanc de coteau, sur les falaises surplombant l’océan Atlantique en contrebas.

Phare de Montauk

La rue principale de Montauk déroule ses boutiques de surf et de matériel de pêche, ses petits hôtels, ses restaurants et ses bars tout au long de la plage.

La route s’étire et sillonne sur près de 16 km jusqu’à la sortie de la ville, à l’est. Les collines abruptes de Montauk marquent un changement radical et soudain d’altitude et de paysage avec le reste de l’île, comme si la queue de cette île étrange en forme de poisson se débattait une dernière fois avant de s’abandonner à la mer.

Tout au bout de l’île, après le Deep Hollow Ranch, vous trouverez le phare de Montauk et l’océan Atlantique. De toute sa hauteur, la sentinelle côtière guide les bateaux dans le dédale maritime où l’océan Atlantique rencontre la Gardiner’s Bay. Cet endroit abrite également le site lugubre à l’abandon de Camp Hero. Ce lieu chargé d’histoire et bruissant de conspirations, qui a récemment inspiré la série Stranger Things, mérite sans aucun doute une visite pour qui aime se faire peur.