LANCEMENT DE MOTO : Speed Triple S et RS

... et regardez Foggy affronter Johnson - Qui sera le plus rapide ?

Une silhouette agressive, un look sauvage et des performances brutales, voilà ce qu’est la  Speed Triple depuis 1994. Cette pionnière de la scène « streetfighter » est de retour, plus généreuse que jamais.

Quoi de neuf ?

Avec 105 nouveaux commosants moteur, les Speed Triple modèle 2018 s’annoncent plus tranchantes, plus élégantes et plus réactives que jamais. Les nouveaux modèles ont bénéficié d’une mise à niveau majeure du moteur et possèdent plus de puissance et de couple, un nouvel écran TFT, un démarrage sans contact (modèle RS), des commandes montées sur le guidon, des suspensions et des freins haut de gamme.

2018 Speed Triple RS (gauche) et S (droite)

Plus en détails…

En résumé, il s’agit de la Speed Triple la plus puissante et la plus affutée de tous les temps. La cylindrée de 1050 cc du moteur de la Speed reste inchangée mais il affiche désormais une puissance de 148 ch (soit 7 % de plus) à 10 500 tr/m grâce à des échappements (Arrow pour la RS) possédant un meilleur débit d’air et un moteur revu capable d’atteindre un régime plus élevé. La suspension est assurée par une fourche et un mono amortisseur Showa 100 % réglables sur la S et une fourche NIX30 USD et un mono amortisseur à double tube TTX36 Öhlins pour la RS.

Les freins Brembo haute performance possèdent une excellente puissance de freinage et les nouvelles roues à dix rayons, équipées de pneus Pirelli Diablo Supercorsa, viennent parachever les améliorations en termes de conduite.

Entre autres nouvelles fonctionnalités technologiques, on notera l’écran TFT, les quatre modes de conduite de série plus un mode circuit pour la RS, un régulateur de vitesse, des commutateurs illuminés, des phares DRL et un contact sans clé (RS seulement). La RS comporte même une « centrale à inertie », qui calcule les angles d’inclinaison et optimise l’ABS et le contrôle de traction.

Voir les caractéristiques complètes

Foggy contre Johnson

Pour illustrer l’agilité de la Speed Triple, Triumph a organisé un duel entre Gary Johnson, le vainqueur de l’Isle of Man TT, et Carl Fogarty, la légende du Superbike. Malgré des conditions humides, les deux pilotes ont poussé les motos dans leurs derniers retranchements tout en faisant preuve d’une maîtrise incroyable.

Foggy vs Johnson Speed Triple

Foggy « Elle est si agile dans les virages. Elle est géniale pour les dérapages et les wheelings. C’est un vrai progrès, la conduite, l’agilité – elle s’est améliorée dans tous les domaines. Il s’agit vraiment d’une mise à niveau complète. J’aime le précédent modèle, mais c’est vraiment autre chose. Pour moi, rien ne vaut le son de la Speed Triple. »

Gary « J’ai essayé les deux motos et elles sont extrêmement réactives. J’ai eu le modèle de l’année dernière pendant un moment et en montant sur cette nouvelle Speed Triple, j’ai immédiatement senti qu’elle était plus réactive et plus rapide. La moto a l’air plus légère, ce qui la rend plus maniable et vraiment agréable.

« On a vraiment passé un bon moment en filmant la vidéo. J’ai fait des choses que je n’avais pas fait depuis longtemps – des stoppies et des wheelings, etc. La Speed Triple est parfaite pour faire ce genre de chose. »

Avertissement : Les motos mentionnées (Speed Triple S et RS) ont fait l’objet d’une présentation mondiale mais leur disponibilité variera d’un marché à l’autre. Pour plus d’informations, merci de consulter la section correspondant à votre pays sur website.