Inspiration: Interview

Un pionnier du voyage vous fait part de ses conseils

Ted Simon : le parrain du voyage en moto

Bio FTR:, Le parrain

Nom: Ted Simon

Pays de naissance: Allemagne

A fait le tour du monde: À deux reprises

Moto: Triumph Tiger 100 (Jupiter)

Ne peut pas voyager sans: Des bandes élastiques

Le journaliste globe-trotteur et écrivain Ted Simon a inspiré le documentaire « Long Way Round » d’Ewan McGregor et de Charley Boorman.

En 1973, il entreprit un périple de quatre ans sur une Triumph Tiger 100 500 cc. Ce voyage de 100 000 km à travers 45 pays allait servir de base à l’écriture des « Voyages de Jupiter », ouvrage fondateur du récit d’aventures.

En 2001, à l’âge de 70 ans, il a remis le couvert.

FTR s’est entretenu avec Ted pour lui demander quelques conseils de voyage

Q. Quelle destination recommanderiez-vous à quelqu'un qui planifie son premier voyage à moto ?

A. Cela dépend totalement de la personne. Si vous n'avez jamais été nulle part, un voyage à Brighton pourrait être passionnant ! Sans aucun doute, il faut savoir élargir ses horizons. Si vous avez déjà été à Brighton, votre prochaine destination pourrait être Calais. Pensez à un endroit qui vous rend nerveux, à un endroit dont vous ne parlez pas la langue, où les habitants ne vous inspirent pas totalement confiance. Et allez-y !

Q. Quel conseil donneriez-vous pour planifier une aventure en moto ?

A. L'important, c'est de se concentrer sur l'aventure plus que sur la préparation. Les gens passent trop de temps à s'inquiéter de ce qui pourrait se passer, de ce qu'ils pourraient emporter, de savoir s'ils sont suffisamment préparés. Bien souvent, ils se perdent dans ces considérations et finissent par ne pas partir du tout.

ted4

Q. Y a-t-il un état d'esprit particulier que doivent cultiver les motards ?

A. L'essentiel consiste à savoir se montrer sobre et entreprenant. Et à ne pas trop chercher à éviter les problèmes, mais au contraire de faire face aux éventualités. Ce sont les problèmes que l'on rencontre au cours d'un voyage qui en font tout l'intérêt. C'est ainsi que l'on fait des connaissances - lorsque l'on a besoin d'aide.

Q. La peur de l'inconnu est-elle toujours là lorsque l'on s'élance ?

A. Les gens partent avec en tête des images d'agression, de vol, de tromperie... ils se projettent l'idée de gens hostiles. La beauté de la quasi-totalité des aventures dont j'ai eu vent, c'est que l'on en ressort souvent avec l'impression opposée. Autrement dit, si vous avez ce genre de crainte, allez-y quand même. Il ne suffit pas de vouloir chasser ses peurs. Trouvez un moyen d'ignorer vos peurs, lancez-vous à l'aventure et vous découvrirez qu'elles n'ont pas lieu d'être. Je me suis retrouvé maintes fois aux prises avec la peur lors de mon premier voyage. Parfois, je me suis comporté comme un imbécile, mais au bout d'environ un an, j'ai réalisé que je pouvais maîtriser ma peur et la mettre à profit. Elle a rehaussé ma conscience de tout ce qui se passe autour de moi. Quand on ressort de toute aventure, on comprend qu'il n'y a vraiment pas lieu d'avoir peur. Il y a ces deux pulsions opposées : la curiosité et la peur. Et la curiosité doit l'emporter. La curiosité peut parfois être mortelle pour un chat, mais elle ne le sera pas pour vous.

ted6

Q. Quels éléments de votre kit se sont-ils avérés indispensables ?

A. J'ai toujours trouvé les bandes élastiques très utiles. Des choses très basiques comme des morceaux de fil de fer et de ficelle sont vraiment très utiles. Il faut dire qu'aujourd'hui, on peut se procurer pratiquement n'importe quoi n'importe où. Si je devais faire un voyage aujourd'hui, j'emporterais une brosse à dents et une carte de crédit.

Pour bien des gens, l'aventure consiste à acheter tout plein de choses, à planifier, à partir en voyage et à prendre des photos. Mais une aventure doit vous faire sortir de votre zone de confort et vous forcer à vous dépasser.

Ted Simon

Q. Y a-t-il une destination où vous souhaitez particulièrement retourner ?

A. Lorsque j'ai entamé mon deuxième voyage, j'avais pour intention de revisiter de nombreux sites qui m'avaient plu. Un endroit qui m'a particulièrement marqué et où j'aimerais retourner, c'est le sud de l'Inde. Si je devais nommer un lieu, ce serait Kerala. Cet endroit est complètement différent du nord.

ted7

Q. Que signifie pour vous le concept d'aventure ?

A. Pour bien des gens, l'aventure consiste à acheter tout plein de choses, à planifier, à partir en voyage et à prendre des photos. Mais une aventure doit vous faire sortir de votre zone de confort et vous forcer à vous dépasser.

Q. Certains ne sont-ils pas trop pris par leur travail pour réaliser une aventure à moto ?

A. Quand les gens me disent qu'ils ne pensent pas pouvoir faire de voyage à cause de leur boulot, je leur dis que ce ne sont que des foutaises. Si vous avez déjà fait un grand voyage, les gens le sentent. Vous êtes capable d'interagir avec les autres de toutes sortes de manières. La confiance en soi que l'on en retire est magnétique pour les autres. C'est un peu magique.