Inspiration: Big Trip

Bons tuyaux pour le camping

Les motards effectuant de longues distances donnent leur avis

Imaginez-vous ouvrir votre porte au lever du soleil et être accueilli par la vue inoubliable de geysers fumants, de montagnes aux sommets enneigés ou d’un désert qui s’étend à perte de vue. Avec des réglementations d’urbanisme en place à peu près partout de nos jours, il est peu probable que vous vous réveilliez avec un tel spectacle tous les jours… à moins d’emmener votre maison avec vous.

Si vous avez l’occasion, monter une tente au milieu de nulle part lors d’un grand voyage après une longue journée en selle peut être l’une des choses les plus gratifiantes de votre existence.

Kevin Sanders, qui a réalisé l’un des tours du monde à moto les plus rapides, se souvient d’une halte particulièrement mouvementée qu’il a vécue avec sa femme Julia : « Je me suis réveillé et j’ai essayé de bouger la tête, mais elle avait gelé à l’intérieur de la tente. La moto était bien gelée après une nuit à – 15˚, et je me doutais qu’il faudrait du temps avant de pouvoir repartir. Mais le panorama valait le détour. »

Kevin était au Chili et avait roulé sur une route sinueuse tout droit sortie des enfers jusqu’aux geysers d’El Tatio, un site de geysers situé dans la Cordillère des Andes et l’un des plus élevés au monde. Avec une tente pour seul abri, ils avaient passé la nuit à 4 300 mètres d’altitude afin de pouvoir admirer les merveilles de la nature sous leur meilleur jour, c’est-à-dire au petit matin.

La seule manière de voyager

Selon lui : « La moto et la tente vous offrent la manière de voyager la plus flexible et la plus indépendante qui soit. Vous avez le moyen de transport et l’équipement qui vous permettent d’aller et de dormir à peu près n’importe où. Il est donc possible d’aller n’importe où. »

Si vous disposez du bon équipement (ne nous voilons pas la face !), il est plus facile que vous ne l’imaginez de convaincre la majorité des gens qui ont vécu des expériences cauchemardesques en camping que ce n’est pas aussi terrible que dans leurs souvenirs, confie Julia Sanders.

« Avec le bon matériel, limité à un minimum de simplicité et de sûreté, vous pouvez être au chaud, bien installé, et impatient de repartir le lendemain. N’oubliez pas que le fait d’emporter une tente ne signifie pas que vous devez l’utiliser », ajoute-t-elle d’un ton rassurant. Suivez ses conseils pour vivre l’aventure idéale sous un toit en toile !

Avant de partir

Félicitez-vous Commençons par l’évidence. Si vous avez passé une dure journée à rouler, que le vent souffle en rafales et que la civilisation est à votre portée, dirigez-vous vers l’hôtel ou le gîte le plus proche et levez votre verre en l’honneur de cette bonne décision.

Budget v. confort Le camping est un compromis entre l’endroit où vous voulez aller et votre budget par rapport à vos niveaux de confort, mais il offre une expérience individuelle unique, ponctuée d’événements imprévisibles, qui peut devenir une aventure en soi.

Ne négligez rien Une tente en promotion ne fera pas l’affaire, pèsera probablement une tonne, prendra énormément de place et ne sera pas à la hauteur si le temps se gâte.

Vérifiez les spécifications Est-elle compacte, légère et durable ? Pour deux personnes, prenez une tente pour deux qui pèse entre 2,5 et 2,8 kg, avec un auvent extérieur pour y ranger votre équipement.

Dormez tranquille C’est ce qui fera la différence entre le plaisir et le calvaire, alors adaptez votre sac de couchage au climat en lisant les instructions sur la température. Un bon compromis consiste à avoir un sac de couchage trois saisons, avec une doublure que vous pourrez ajouter s’il fait froid ou que vous pourrez utiliser seule s’il fait chaud.

Le matelas est important Un matelas qui vous assure une bonne qualité de sommeil fait partie des choses les plus importantes que vous achèterez. Les matelas gonflables du type Thermorest et Exped coûtent sûrement un peu plus cher, mais l’investissement en vaudra la peine.

Diviser pour régner Conservez votre équipement de camping séparément pour que la tente, les sacs de couchage, les matelas et le matériel de cuisine restent dans leur propre sac Kriega imperméable. L’utilisation d’un sac séparé pour votre « maison mobile » vous permet d’utiliser les sacoches pour tout ce dont vous avez besoin habituellement lorsque vous êtes en vadrouille.

Kreiga Backpack

Des compartiments astucieux Un choix judicieux de sacoche serait les caissons en aluminium de Triumph, qui peuvent se dédoubler et se transformer en tables, chaises ou même planches à découper. Très pratiques !

En voyage

Choisissez votre emplacement Que vous soyez sur un terrain de camping ou en camping sauvage, la priorité absolue est de trouver un sol stable pour votre moto, afin qu’elle ne tombe pas pendant la nuit. S’il pleut, votre emplacement est-il susceptible de se transformer en terrain boueux ?

Ne vous installez pas trop bas Les endroits idylliques au bord de l’eau sont des décors de carte postale, mais l’eau de rivière peut monter !

Évitez les arbres Leur abri et leur ombre sont très attirants, mais il y a beaucoup de choses qui peuvent tomber d’un arbre.

Faites attention au vent N’installez pas votre tente avec l’entrée face à un vent dominant, car il emportera avec lui une multitude de choses absolument charmantes, telles que de la fumée ou des bestioles.

Des racines et des pierres Vérifiez qu’il n’y a pas de bosses ou d’épines.

Vérifiez la présence de petites bêtes Ne campez pas au milieu de ce qui pourrait être des pistes d’animaux et faites attention aux fourmis et autres insectes.

Servez-vous de votre tête Vous préférerez peut-être planter votre tente sur un sol légèrement incliné, pour que votre tête soit située légèrement plus haute que vos pieds.

Servez-vous de votre tête 2 Restez du bon côté de la loi et lorsque c’est possible (surtout au Royaume-Uni), obtenez l’autorisation du propriétaire. Sinon, faites appel à votre jugement.

Emmenez le strict nécessaire (sel, poivre, huile d’olive et pâtes) et complétez en achetant sur les marchés locaux

Installation

Ne vous installez pas dans le noir Il est toujours préférable de planter votre tente à la lumière du jour, mais si vous vous installez tardivement, vous pouvez temporairement vous servir du phare de votre moto pour monter votre tente (ne le laissez pas allumé trop longtemps par contre) ou une lampe frontale.

Gardez votre moto à proximité Faites en sorte que la béquille de soutien soit dans la direction opposée à votre tente, au cas où la moto tomberait.

Tirez parti de votre moto Vous pouvez utiliser votre moto comme pare-vent si le temps est mauvais, pour avoir un peu plus d’intimité au niveau de votre entrée et pour accrocher des choses (un fil à linge tendu entre deux motos par exemple).

La cuisine en option Ce n’est pas parce que vous campez que vous devez faire la cuisine. Prévoyez de casser la croûte en chemin avant de vous arrêter, ou choisissez un site avec un restaurant/café.

Un équipement approprié Un réchaud multi-combustibles, des pots en aluminium ou en titane, les basiques (sel, poivre, huile d’olive et pâtes) agrémentés chaque jour par des achats dans les marchés locaux et les magasins. Beaucoup d’eau dans des Kriega Hydro-3 pré-remplis et une bouteille de rechange.

Rouleau N’oubliez jamais les rouleaux de papier toilette !

GlobeBusters Le couple Kevin et Julia Sanders sont les détenteurs d’un double record du Guinness World Record pour la circumnavigation la plus rapide du monde et la Trans America en moto.